Retrouvez des informations localisées par ville

Comprendre les travaux

2017-2020 : Travaux préparatoires dont les déviations des réseaux

Les travaux préparatoires, pilotés par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine, permettent de libérer les emprises du futur chantier et d’installer les équipements et dispositifs provisoires, notamment d’éclairage et de signalisation, afin de garantir le maintien des fonctionnalités urbaines pendant la durée des travaux.

Les opérations de déviation des réseaux, réalisées et financées par les concessionnaires des réseaux d’électricité, d’eau, d’assainissement, de gaz ou encore de télécommunication, ont pour but de libérer les sous-sols, à l’emplacement de la future plateforme et des stations du tramway. Les réseaux seront ainsi accessibles, une fois le tramway en service.

Le pont qui enjambe la Ligne à Grande Vitesse à Châtenay-Malabry doit être rénové pour permettre le passage du tramway. Sous-dimensionné, le pont ne répond pas aux normes actuelles et doit être démoli puis reconstruit.

Rdv ici pour en savoir + sur ces travaux.

Enfin, des coupes d’arbres ont également été nécessaires sur les 3,5 hectares du futur atelier-garage de la ligne, avant de pouvoir réaliser la construction à proprement dite de cet équipement.

Pour en savoir + sur ces travaux.

2019-2022 : Travaux de réalisation de la plateforme du tramway et de ses abords

Une fois les sous-sols et les abords du linéaire du tracé dégagés, les aménagements urbains et la construction de la plateforme peuvent commencer.

Les travaux de l’atelier-garage, équipement indispensable au bon fonctionnement de la ligne et à l’exploitation ont également démarré fin 2019.

Rdv ici pour en savoir + sur ces travaux.

Tandis qu’Île-de-France Mobilités pilote les travaux relatifs au système de transport (plateforme et stations du tramway, alimentation électrique de la ligne, atelier-garage), le Conseil départemental des Hauts-de-Seine prend en charge le réaménagement de la voirie, les aménagements urbains (revêtements, mobilier urbain, éclairages…) et paysagers (plantations d’arbres…).

Afin de minimiser les perturbations, notamment sur la circulation, les travaux s’organisent par tronçon et par étape, basculant d’un côté à l’autre de la voirie.

Personnaliser les cookies

Nous avons recours à l'utilisation de traceurs statistiques afin de suivre et d’améliorer la qualité du site. Conformément à la règlementation en vigueur, ces données récoltées sont anonymisées. Vous pouvez accepter l'utilisation de ces traceurs en cochant les cases correspondantes ou les bloquer en les décochant.