La mise sous tension des Lignes Aériennes de Contact (L.A.C.)

Les Lignes Aériennes de Contact (L.A.C.) ancrées sur des poteaux qui jalonnent la plateforme du futur tramway permettent son alimentation en électricité, avec 750 volts en continu.

Chacune de ces étapes, pour alimenter le tramway en électricité, est indispensable pour son fonctionnement. La dernière étape est la mise sous tension, c’est-à-dire l’activation du passage de l’électricité dans les Lignes Aériennes de Contact. La mise sous tension est progressive, elle s’effectue portion par portion.

La première portion à être mise sous tension se situe entre le carrefour du 11 Novembre 1918 à Châtenay-Malabry et le croisement entre l’avenue Paul Langevin/l’avenue de la Libération au Plessis-Robinson. Les Lignes Aériennes de Contact (L.A.C.) sont mises sous tension depuis le 29 août, afin de permettre le début des essais du Tram T10.

Cliquez ICI pour en savoir plus

Partager l'article