Comprendre le rôle de l’OPC : chef d’orchestre du chantier

Construire la nouvelle ligne du tram T10 et l’ensemble des équipements qui l’accompagnent, en l’espace de 44 mois est un véritable défi, que tous les acteurs du projet sont en train de relever. 

Pour y parvenir, les maîtres d’ouvrage du projet ont fait appel à une mission OPC. Cette mission, qui signifie Ordonnancement, Pilotage et Coordination, se retrouve sur la plupart des chantiers de grande envergure, faisant intervenir plusieurs entreprises et une multitude de corps de métier, comme c’est cas pour le projet du tram T10.

2 questions à Nicolas Pichon, OPC Général du projet du tram T10 :

En quoi consiste concrètement la mission de l’OPC ?

L’OPC assure l’ordonnancement et la planification des chantiers et des opérations du tram T10 sur l’ensemble du territoire. Concrètement, la mission analyse les différentes tâches liées aux études d’exécution et aux travaux, pour déterminer leurs enchainements mais aussi pour proposer des mesures visant au respect des délais d’exécution des travaux.

Également en charge de la coordination, l’OPC permet l’harmonisation, dans le temps et l’espace, des actions des différents intervenants au différents stades des travaux, soit plus de 40 entreprises aujourd’hui, intervenant chaque jour sur les travaux du tram T10.

 

Quand l’OPC intervient-il ?

L’OPC intervient tout au long des différentes phases, dès les études du projet et sa préparation, pendant son exécution et jusqu’à sa réception.

 

Véritable chef d’orchestre des opérations, l’OPC est donc là pour assurer la parfaite organisation du chantier et la bonne exécution du chantier du tram T10.

Partager l'article